C'est un peu troublant de regarder la ptite et de ne plus savoir où est la vérité entre son petit être vibrant d'amour et le personnage de fasciste démoniaquement gris à rayures qu'elle incarne dans mes histoires ...

De la même manière, j'ai du mal à me voir autrement que décalée, ridicule, absurde dans mon quotidien, ce qui, en soi, ne pose pas de problème mais tend toutefois à un certain nombrilisme difficile à comprendre de l'extérieur.

question_ptite.jpg