Aujourd'hui, c'est l'anniversaire de la mort de la Bulette.

Il y a exactement un an, il mourait tranquillement sur une couverture.

Il se passe rarement une journée sans que je pense à son petit corps noir, à son caractère exquis, à sa manière de réclamer à manger l'air de rien, à sa formidable capacité à trouver l'endroit le plus confortable dans une pièce, à notre complicité et à tous les câlins qu'on a fait.

18 années à vivre tous les deux...

Il apparait souvent dans les multiples gribouillis qui jonchent mon bureau.

puce_reve.jpg

Il me manque tellement :(